Traduction : toute la presse en parle

Le Monde, le Nouvel Observateur, l’Express : tous ces grands médias reprennent en chœur une importante dépêche de l’AFP traitant de traduction.

Il faut dire que la nouvelle vaut son pesant d’or. Un grand magazine populaire américain publie un extrait d’une nouvelle traduction d’une œuvre littéraire française majeure : Madame Bovary, de Flaubert. La traductrice n’est autre que l’ex-épouse de Paul Auster, romancier contemporain de premier plan. Et tout ça est publié, entre deux jolies jeunes femmes entièrement dévêtues, dans… Playboy ! On se demande lequel, dans ce voisinage hasardeux, doit se sentir le plus flatté d’Emma Bovary ou de Miss September ? Nul doute en tous les cas que la couverture médiatique est amplement justifiée !

Moins de couverture, mais un intérêt plus direct pour deux autres publications : les Cahiers de Science et Vie, d’abord, dont le numéro actuellement en kiosque est entièrement consacré aux origines des langues. Comment naissent-elles ? Comment se développent-elles ? Pourquoi certaines s’étendent-elles et d’autres pas ? Toutes ces questions, et de très nombreuses autres, sont abordées dans ce numéro extrêmement intéressant et très clair. Il ravira tous ceux qui s’intéressent aux langues et aimeraient en savoir plus. Ils auront là une vraie plongée très complète dans leur univers de prédilection.

Enfin, signalons la parution du dernier numéro du journal en ligne Client Side News, qui complète utilement Mutlilingual, l’autre grande revue de notre profession. Dans ce numéro, plusieurs entretiens sont particulièrement instructifs. Par exemple, la CEO de PROMT annonce les nouvelles versions du logiciel de traduction automatique concurrent de Systran, et décrit une partie de ses fonctionnalités. Envie d’en savoir plus ? Téléchargez !

Ce contenu a été publié dans Actualité de la traduction par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *