Les entreprises de traduction organisent leur conférence annuelle

La Chambre Nationale des Entreprises de Traduction (CNET) organise sa journée de conférence annuelle le vendredi 19 mars à l’hôtel Trocadéro, avenue Raymond Poincarré, dans le 16ème arrondissement de Paris.

Au programme, plusieurs présentations :

  • une intervention sur les perspectives économiques animées par un stratège du groupe Crédit Agricole ;
  • une introduction aux méthodologies de développement commercial par le Président de la  société de marketing numérique Mazédia ;
  • une plongée dans les arcanes du e-marketing qui marche par Nigel T. Parker ;
  • un commentaire de l’étude de la Commission Européenne sur les marchés de la traduction par Fernand Boucau, le Président de Telelingua ;
  • un tour d’horizon des formations à la traduction dispensées par le CI3M par Ambroise Desclèves, son fondateur ;
  • et, enfin, le clou de la journée : un face à face entre les logiciels à mémoire de traduction SDL Trados et DéjàVu qui sera animé par des représentants de SDL et Powerling. Peut-être y verra-t-on, pour la première fois, la nouv elle version de DéjàVu ?

Toutes les agences de traduction et, en règle générale, tous les professionnels du secteur sont les bienvenus à cette manifestation, et peuvent s’inscrire en se manifestant directement auprès de la CNET (info @ cnetfrance.org). Un dîner est organisé la veille au Café Barjot, avenue Ledru-Rollin.

Ce contenu a été publié dans Actualité de la traduction, Marché de la traduction par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *