Interprètes : l’Union Européenne recrute !

Nous en parlions déjà il y a quelques semaines, l’Union Européenne est en manque d’interprètes français. Plus de 200 recrutements sont planifiés pour les années à venir, avec une très faible chance de pourvoir tous les postes. En effet, l’Union ne recrute que les meilleurs… et peu d’interprètes sortent tous les ans diplômés des principales formations, elles-mêmes déjà très sélectives.

L’article du Figaro qui fait le point sur la question souligne pourtant que les rémunérations sont très attirantes (4 500€ nets d’impôts en début de carrière, 10 000 € en fin de carrière) et qu’il n’est pas impossible qu’elles soient encore augmentées à l’avenir dans le but d’attirer plus de candidats.

Ce contenu a été publié dans Actualité de la traduction par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

Une réflexion au sujet de « Interprètes : l’Union Européenne recrute ! »

  1. Ping : Interprètes : l’Union Européenne recrute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *