Profession Traducteur : nouvelle édition de l’excellent Guide de référence de D. Gouadec

Je lis en ce moment Profession Traducteur, de Daniel Gouadec, dont la 2ème édition est parue cette année aux éditions La Maison du Dictionnaire. J’avais publié il y a quelques mois un billet pour signaler l’excellent site Web du même nom, qui comporte en particulier de nombreux liens utiles. J’y suis souvent retourné, et j’ai fini par acheter le livre et m’y plonger.

Et cet ouvrage est passionnant : très agréable à lire tant le style est fluide et naturel, le texte est fouillé, informé, détaillé. La quantité d’informations fournies à la page est tout bonnement impressionnante. L’auteur, Daniel Gouadec, est une telle référence en matière d’enseignement de la traduction* qu’il n’est pas surprenant d’apprendre du nouveau dans son livre. L’inattendu de l’affaire c’est le caractère complet, fini, de l’ouvrage. A cet égard, le titre est légèrement trompeur : il ne s’agit pas tant de présenter la profession de traducteur que d’expliquer toutes les arcanes, toutes les subtilités des métiers de la traduction.

C’est bien simple : tout y est. Du marché de la traduction à la description du poste de travail du traducteur en passant par les différents statuts, les démarches d’installation, l’organisation d’un projet de localisation lourd, les relations entre les intervenants, les effets de l’informatisation et de l’industrialisation sur le métier et, bien sûr, la question de la formation. Mais l’énumération des rubriques est insuffisante à rendre justice à ce document de référence. Bourré d’infos, travaillé (au sens où l’artisan remet sans cesse l’ouvrage sur le métier), plein de réflexions pertinentes où l’humour ne manque pas (il faut lire les -nombreuses- notes en bas de page), c’est à un véritable voyage que nous convie ce Guide Michelin* de la traduction. Un voyage parfois heureux et parfois moins, où tous les aspects de la profession sont successivement présentés, commentés, puis analysés, à la fois sous l’angle du traducteur et sous celui du donneur d’ouvrages. S’il fallait faire un reproche au livre de M. Gouadec, on pourrait, après réflexion, regretter dans certains cas le côté trop détaillé (!). On sent bien qu’il ne s’agit pas d’un regret majeur : même si sa lecture est un plaisir pour le connaisseur, celui-ci ne doit pas oublier que l’ouvrage qu’il a en mains a d’abord été rédigé pour les nouveaux venus. Et on peine à imaginer comment ils regretteraient de disposer de trop d’informations.

Ce guide devrait d’ailleurs se trouver sur la table de chevet de tout étudiant en traduction. On constate encore trop souvent, même au niveau du Master deuxième année, une ignorance certaine des tenants et aboutissants de la profession, du milieu, des usages, des outils, du marché. Il est frappant de constater parfois le peu de curiosité de certains étudiants pour ces données essentielles à leur exercice futur des professions de traducteur, chef de projet, veilleur, etc. Qu’ils lisent cet excellent livre ! Ils bénéficieront en peu de temps de l’essentiel du savoir accumulé au fil des ans par l’un des principaux témoins des évolutions de notre métier. Quant aux autres, professionnels déjà installés et expérimentés, ils trouveront un grand plaisir à voir confortées leurs analyses du secteur et de ses évolutions, et seront heureux de pouvoir à tout consulter à tout moment cette Bible de la traduction et des traducteurs.

Deux mots, pour finir : Lisez-le !
————————
*Pour ceux qui ne le sauraient pas, Daniel Gouadec dirige le Centre de formation de Traducteurs-Localiseurs, Terminologues et Rédacteurs, et le Centre de Recherches et d’applications en ingénierie linguistique, documentaire et multimédia de l’Université de Rennes 2. Il préside l’Association française des formations universitaires aux métiers de la traduction. Voir Gouadec.net et CFTTR.
**Ou ce Baedeker ?

Ce contenu a été publié dans Actualité de la traduction, Revue de presse, Traducteurs par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

4 réflexions au sujet de « Profession Traducteur : nouvelle édition de l’excellent Guide de référence de D. Gouadec »

  1. Ping : Profession Traducteur : nouvelle édition de l’excellent Guide de référence de D. Gouadec

  2. Ping : La traduction : la comprendre, l’apprendre, de Daniel Gile « En Cathy Mini

  3. Ping : La traduction : la comprendre, l’apprendre, de Daniel Gile | Du bout des Lettres

  4. Ping : L’observatoire de la traduction » Blog Archive » Formation à la traduction professionnelle : comment s’y retrouver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *