Traducteurs indépendants : une crise, quelle crise ?

Après avoir interrogé les clients et les agences de traduction sur leur perception du marché de la traduction en cette période de crise mondiale, Common Sense Advisory s’est intéressé à la vision des traducteurs freelance du même phénomène. Et les résultats, résumés par Global WatchTower, sont étonnants, car ce ne sont pas les mêmes !

Là où agences de traduction et clients rapportaient un climat très dégradé (et se dégradant de plus en plus au fil des trimestres), les 277 freelances interrogés considèrent que le dernier trimestre 2008 était satisfaisant ou bon à 77,6%. Autre signe plutôt positif, leurs tarifs sont restés constants, malgré une très forte pression pour les réduire. Enfin, s’ils ont bien vécu une baisse de commandes dans un certain nombre de domaines, elle a généralement été compensée par une augmentation dans d’autres. 

Le rapport complet est disponible gratuitement en téléchargement ici à condition de s’enregistrer au préalable. Et les traducteurs freelance sont cordialement invités à participer aux enquêtes régulières que mène Common Sense Advisory.

Ce contenu a été publié dans Actualité de la traduction par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *