La traduction compliquée des expressions présidentielles modernes

À lire, ce billet de Christine Kerdellant, de l’Express, sur les affres que vivent les journalistes lorsqu’ils doivent traduire pour leurs lecteurs des expressions (très) familières employées par ceux qui nous gouvernent.

Ainsi du désormais fameux « I screwed up » jeté par Barack Obama, dont il existe presqu’autant de versions françaises (« j’ai merdé », « j’ai foiré », « je me suis planté », « j’ai cafouillé »…)  que de journaux de presse écrite. Et de faire le parallèle avec la traduction anglaise du non moins fameux « casse toi, pauvre con ! » prononcé par notre Obama à nous : là encore coexistent plusieurs versions. Chaque traduction proposée appartient à un registre de langue différent.

La raison de ces divergences ? L’étendue du vocabulaire prêté au lectorat du journal où est publiée la traduction. Une autre façon de dire que les lecteurs du Figaro ou du Monde sont supposés utiliser un langage plus châtié que ceux de France Soir ou du Parisien. D’accord, d’accord… Mais, est-ce toujours aussi vrai de nos jours, alors que le Chef de l’Etat s’autorise s’autorise de tels écarts de langage qu’on a du mal à en rendre toute la saveur ?

Ce contenu a été publié dans Langue, Revue de presse par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

Une réflexion au sujet de « La traduction compliquée des expressions présidentielles modernes »

  1. Ping : Langage présidentiel « :: Le dico dans la peau ::

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *