A Noël, offrez une anthologie des expressions de la langue française

À l’heure des cadaux de Noël en retard, et avant les soldes d’hiver, je ne résiste pas au plaisir de vous présenter quelques livres traitant des particularités de la langue française.

Il y a par exemple pour Bernard Pivot 100 expressions à sauver (Ed. albin Michel). Elles ont de la couleur, de la saveur, de la tchatche, de l’humour, de la drôlerie, de la cruauté, de la sagesse, de la poésie… et ne méritent pas d’être oubliées. Même mode de sélection pour le recueil réuni par Philippe Delerm aux éditions Points : Ma grand-mère avait les mêmes : les dessous affriolants des petites phrases. Toujours dans un registre familier, vous pouvez aussi offrir (mais pas à n’importe qui) Le petit livre des gros mots (Ed. first), de Gilles Guilleron, qui en contient une quantité effarante pour un format aussi réduit.

Pas convaincu par le style trop relâché de ces ouvrages ? Alors, tournez-vous vers une approche plus savante, plus austère, de la langue contemporaine. Charles Bernet et Pierre Rézeau, distingués linguistes et lexicographes, qui ont collaboré au Trésor de la Langue Française, s’intéressent dans On va le dire comme ça : dictionnaire des expressions quotidiennes (Ed. Balland), aux locutions de tous les jours, comme « S’en taper le cul contre la suspension » « Jouer les mères Térésa » « Tu me l’ôtes de la bouche » « Avoir bu l’eau des nouilles », ou encore « C’est de la bombe ! », « Dormir en cuillère », « Y’a pas le feu au lac », etc. Mais si vous avez une préférence pour les métaphores animalières, qui ont fait le succès de ce billet, procurez-vous Sauter du coq à l’âne (Ed. Albin Michel), de Georges-François Rey, qui en fait l’anthologie. Enfin, si vous avez la fibre historique, vous consulterez avec profit Les expressions qui ont fait l’histoire (Ed. Librio) réunies par B. Klein.

Ce contenu a été publié dans Langue par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

Une réflexion au sujet de « A Noël, offrez une anthologie des expressions de la langue française »

  1. qui enregistre tous les changements intervenus sur le web ! précisionimportante pour la compréhension 😉 merck pour ce billet, c’est toujour un plaisir de vous lire, bye ye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *