Traduction financière pour tous : La Tribune de Genève décode la crise

Traduction technique financière pour tous de la crise mondialeLoin d’une traduction technique, Adelita Genoud nous propose dans ce billet de La Tribune de Genève, une vulgarisation des termes financiers auxquels nous sommes soumis à longueur de journée en ce moment. Son Lexique pour ceux qui pataugent dans la crise est à la fois utile, clair et exact. N’hésitez pas à vous y reporter si vous avez des doutes sur votre compréhension du credit crunch, des subprimes, de la titrisation et autres délices virtuels aux conséquences bien réelles sur notre porte-monnaie.

Ce contenu a été publié dans Langue, Revue de presse par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

Une réflexion au sujet de « Traduction financière pour tous : La Tribune de Genève décode la crise »

  1. En ce funeste anniversaire du Jeudi Noir de 1929. Le jour où la panique gagna les bourses de New York. Je préfère me rappeler de l’homme de la situation, Franklin Delano Roosevelt avec son New Deal puis son Bretton Woods.

    Aujourd’hui, une fois encore, nous avons pu s’apercevoir que la crise n’est pas derrière nous. Nous sommes en plein dedans. La destruction de l’économie réelle s’accélère. Et avec les plans fous de renflouement du système, le risque d’une crise d’HYPERINFLATION augmente chaque jour! L’existence même des nations est mise en cause !

    Hier, devant un parterre de dirigeants de Hedge Fund, Nouriel Roubini déclare que le pire est à venir.

    La solution aujourd’hui! Dire stop à la folie de la tyrannie financière avec un VRAI Nouveau Bretton Woods!

    Une bataille s’est engagée entre les dirigeants politiques autour du contenu du sommet sur la crise financière qui se tiendra le 15 novembre 2008 à Washington.

    La population doit s’accaparer le débat! A toi la Parole!

    David C.
    david.cabas.over-blog.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *