Le marché de la traduction multiplié par quatre !

D’après Language Weaver, qui vend un logiciel de traduction automatique reposant sur un système de traduction statistique, le marché caché de la traduction serait plus de trois fois supérieur au marché connu. La société considère que de très nombreux besoins de traduction ne sont pas couverts aujourd’hui du fait du coût élevé de la traduction humaine. Conséquence : à mesure que s’améliorent les résultats des logiciels de traduction automatique, le marché de la traduction s’accroît. Sur ces bases, Language Weaver estime le marché mondial de la traduction à 67 Milliards de dollars, à comparer avec les 14 Milliards de dollars mesurés par Common Sense Advisory. La société de conseil n’a pour le moment pas réagi à ces chiffres sur son blog Global WatchTower, qui semblent tout de même assez élevés, même s’ils sont propres à motiver des investisseurs potentiels.

Ce contenu a été publié dans Marché de la traduction par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

2 réflexions au sujet de « Le marché de la traduction multiplié par quatre ! »

  1. Ping : L’observatoire de la traduction » Blog Archive » Le marché de la traduction divisé par quatre !

  2. Ping : L’observatoire de la traduction » Blog Archive » Les entreprises attendent la traduction automatique de qualité humaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *