L’iPod, interprète de guerre en Irak

L’Armée américaine cherche des systèmes l’aidant à communiquer avec la population irakienne en dépassant la barrière de la langue. Les traducteurs et interprètes n’étant pas suffisamment nombreux pour l’y aider (comme le montre la série Generation Kill, dans laquelle un seul interprète vient appuyer l’armée en Irak), elle se tourne vers des solutions technologiques. Miracle de la mondiallisation, l’iPod est aussi connu en Irak qu’aux Etats-Unis, ce qui autorise à l’exploiter comme support. Légèrement modifié, et équipé d’un logiciel spécifique appelé vCommunicator, l’iPod lit en arabe d’une voix synthétique la phrase-type sélectionnée en américain par le GI. On n’arrête pas le progrès…

Ce contenu a été publié dans Outils de traduction par Guillaume. Mettez-le en favori avec son permalien.
guillaume.debrebisson@anyword.fr'

A propos Guillaume

Je dirige l'agence de traduction Anyword, que j'ai créée fin 2004. Avant cette date, j'avais créé, développé et, malheureusement, fermé une autre agence de traduction, appelée encouv. Je travaille donc dans le secteur de la traduction et de la localisation depuis 1993. Auparavant, j'étais journaliste, spécialisé dans le domaine informatique. Ce blog est en quelque sorte un moyen de renouer, modestement, avec l'écriture, et de me contraindre à une veille du secteur dans lequel j'évolue depuis maintenant plus de 15 ans.

Une réflexion au sujet de « L’iPod, interprète de guerre en Irak »

  1. Ping : Tongo interprète vos demandes en chinois par téléphone | L'observatoire de la traduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *